Coin de l'écrivain

8 éléments indispensables pour confectionner votre trousseau d’écrivain

Dans les starting blocks

Ça y est.

Vous avez pris la décision de vous occuper sérieusement de votre don d’écriture pour le développer, l’enrichir et le pousser en haut de la montagne de vos ambitions.

L’écriture, comme toute activité sportive ou créative, nécessite de planter le décor et de s’équiper un minimum.

Les sportifs ont besoin d’une tenue adéquat pour s’entraîner.

Les musiciens investissent dans l’achat d’un instrument et d’une méthode d’apprentissage.

L’écrivain a lui aussi besoin de mettre en place quelques éléments et de se constituer un package de démarrage.

C’est la grosse différence entre un apprenti écrivain qui souhaite vraiment progresser et un écrivain en herbe qui décide de garder l’écriture comme hobby pendant les vacances.

Gardez toujours à l’esprit que les artistes reconnus, avant d’accéder à la gloire et la reconnaissance, sont tous passés par des heures de pratique, d’entraînement et d’exercices parfois fastidieux.

Personne n’a jamais réussi sans travail.

Cerveau gauche

Notre cerveau se compose de deux hémisphères distincts appelés, pour faire simple, cerveau gauche et cerveau droit.

Le cerveau gauche traite les données sous l’angle du pragmatisme et de la raison. Un problème, une solution, une méthode.

C’est notre côté cartésien, pratique et efficace.

C’est aussi cette partie du cerveau qui est la plus largement entraînée tout au long de notre cursus scolaire.

Cela explique que 80% des habitants en Occident présentent un cerveau gauche plus développé que le cerveau droit.

C’est la partie du cerveau qui a besoin de preuves, de faits avérés, de statistiques, de chiffres et de précision.

Son utilisation nous confère un sentiment de contrôle et nous aide à construire une zone de confort dans laquelle on se sent protégé et à l’abri.

Ce développement permet de répondre à un des grands besoins fondamentaux et vitaux de l’être humain: le besoin de sécurité.

Il est donc très important de ne pas négliger le cerveau gauche, même dans une activité qui demande plutôt de la créativité et de l’imagination.

Cela vous permettra de trouver un équilibre personnel nécessaire pour avancer dans votre projet d’écriture.

Aussi, la majorité des gens fonctionnent majoritairement avec cette partie du cerveau.

Il est primordial de savoir et de comprendre ce qui les touche, leur parle et éveille leur attention si vous voulez être entendu, écouté et en ce qui nous concerne, lu.

Cerveau droit

Les personnes ayant des prédispositions pour les arts, la créativité et par exemple l’écriture disposent en général d’un cerveau droit développé.

C’est le siège de l’imagination.

Ici, pas de place pour les théories étriquées et gentiment mises en boîte sans rien qui dépasse, bien au contraire !

C’est cette partie de votre cerveau qui vous permet d’envisager plusieurs issues à un raisonnement, mais aussi de développer l’empathie et plus généralement la sensibilité.

Le cerveau droit se développe, en outre, en pratiquant des activités créatives et ludiques.

Ressentir la matière par le toucher, écouter de la musique avec sincérité et attention, bref, en utilisant nos sens.

L’utilisation et l’entraînement des deux hémisphères cérébrales est primordiale, même dans une activité plutôt portée sur la créativité, l’imagination et donc le cerveau droit.

Cela vous permettra de vous positionner intelligemment en équilibre sur le point de bascule de votre balance vitale, sans basculer ni dans le tout pratique théorique, ni dans les méandres d’un émotionnel trop envahissant.

Modération de la théorie des deux cerveaux

Quoi qu’il en soit, les informations qui parviennent à notre cerveau ne sont pas exactement dirigées vers la gauche ou vers la droite.

Le cerveau traite toutes les informations qu’on lui envoie de manière globale, à la fois d’un point de vue rationnel pratique et d’un point de vue créatif émotionnel.

L’écriture n’est donc pas entièrement une activité consacrée au cerveau droit (plutôt créatif).

Elle monopolise également des éléments pratiques comme la parole, la formation des lettres et l’organisation des éléments de langage pour constituer un discours cohérent (plutôt cerveau gauche).

Le trousseau de l’apprenti écrivain

Prêt à faire votre sac ?

Mais que contient le trousseau de départ d’un apprenti écrivain ?

Il n’est pas évident de s’y retrouver d’autant plus que l’informatique crée d’emblée un épineux dilemme : papier ou clavier ? Carnet ou application ? Crayon ou stylet ?

Les deux, mon Capitaine !

Nous avons la chance d’avoir à notre portée des outils numériques pratiques qu’il serait bête d’ignorer.

Cependant, n’oublions pas que l’essence même de l’écriture réside, en outre, dans le plaisir de la créativité.

Vous trouverez ci-dessous 8 éléments pouvant constituer votre pack de démarrage d’apprenti écrivain.

Leur combinaison vous permettra de faire circuler librement les informations entre vos cerveaux gauche et droit.

Cela permettra de vous constituer un environnement équilibré pour la pratique et l’amélioration de votre don d’écriture.

1.Une routine d’écriture

Tout comme les sportifs se réunissent ou vont à leur entrainement à telle heure deux fois par semaine pour se préparer au match ou à la compétition du dimanche, il est essentiel de planifier votre activité d’écriture dans votre agenda.

Prenez le temps de dégager des plages horaires consacrées à la réalisation d’exercices, à la recherche d’informations et plus largement au travail d’écriture pour en faire une habitude.

Créer des rendez-vous d’écriture vous permettra d’ancrer au fur et à mesure dans votre cerveau des processus de réflexion qui deviendront avec le temps des réflexes.

2.Un environnement dédié

Il n’y a rien de plus frustrant que de ne pas avoir de place dédiée à la pratique d’une activité.

Si vous devez tout déballer et remballer pendant une heure à chaque fois, vous aurez moins envie de vous y mettre !

Essayez de réserver et d’aménager un coin de votre pièce de vie pour pouvoir commencer rapidement et éventuellement pouvoir tout laisser en plan jusqu’à la prochaine séance.

Si vous n’avez pas cette possibilité, regroupez au moins tout votre matériel dans un panier ou une boîte de rangement que vous pourrez ressortir et déballer sans que cela ne vous prenne trop de temps.

Les range revues, dossiers ou boîtes en carton décoratives sont parfaites pour ce genre d’utilisation. Essayez de choisir quelque chose de joli et inspirant, vous pouvez aussi décorer votre boîte vous-même pourquoi pas !

Rangez ensuite votre coffre secret bien en évidence dans votre bibliothèque ou à côté de votre bureau.

Évitez de le planquer au fond de la penderie ! Cela reviendrait à ranger vos projets et vos ambitions au placard…

Votre don d’écriture mérite bien un peu de place dans votre vie si vous voulez le transformer en véritable talent.

3.Un système de collecte d’informations efficace

Vous le savez probablement déjà, l’imagination prend rarement le temps d’envoyer une demande de rendez-vous.

Vous devez être en capacité de noter immédiatement toute idée ou théorie qui vous traverse l’esprit.

L’idéal est de combiner à la fois le papier et le numérique.

Conservez toujours sur vous, dans votre sac ou dans votre poche, un petit carnet et un stylo pour noter systématiquement vos idées.

Une thématique d’écriture, un personnage qui commence à se dessiner, une citation qui vous saute aux yeux ou aux oreilles, une question qui demande de faire quelques recherches etc.

Ensuite, prenez le temps une fois par semaine de trier ces informations de manière efficace selon trois possibilités:

  • Supprimez purement et simplement
  • Transformez en action et décidez de les planifiez ou de les exécuter tout de suite
  • Rangez dans une catégorie dédiée à ce type d’idées pour y revenir plus tard.

Réservez 30 minutes pour vous occuper de vos idées lors d’une session d’écriture planifiée une fois par semaine.

Pour regrouper efficacement toutes vos idées et les trier, je vous suggère d’utiliser une application numérique qui vous permettra de maintenir une organisation propre et cohérente.

Personnellement j’affectionne et utilise deux applications gratuites : Trello et Evernote.

4.Un objectif précis

S’engager dans une activité pour se perfectionner c’est bien.

Savoir pourquoi on le fait, c’est mieux.

Si vous ne prenez pas le temps de déterminer avec soin votre objectif final, vous n’aurez aucun moyen de savoir où vous vous situez dans l’avancement de votre projet.

C’est extrêmement démotivant de courir après du vent et épuisant moralement.

Posez-vous la question : pourquoi voulez-vous transformer votre don d’écriture en talent ?

Est-ce à cause de la pression de votre entourage qui vous dit de vous lancer ? Pour devenir riche et célèbre ? La gloire ? L’aventure ? Le plaisir ?

Quand saurez-vous que vous avez atteint votre objectif ? Quand vous aurez terminé l’écriture de votre roman ? Participé à un concours ? Gagné ? Serez publié en maison d’édition ? Aurez auto-publié votre récit ?

Quand voulez-vous atteindre cet objectif ? Dans un an ? Dans six mois ?

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse, chacun voit midi à sa porte.

Pour vous donner une idée, un sportif qui décide de pousser la pratique jusqu’à l’inscription en compétition peut tout à fait nourrir des ambitions de vie professionnelle, vouloir en faire son métier ou devenir professeur.

Il peut également aimer l’adrénaline que lui procure le challenge de la compétition, l’ambiance de ces événements, l’esprit d’équipe et le fait de partager des bons moments avec ses amis ou encore la satisfaction du dépassement de soi.

L’important est d’entretenir une relation saine et sincère avec votre passion en sachant pourquoi vous voulez vous perfectionner, quels sont les bénéfices que vous souhaitez en retirer et définir ce projet dans le temps.

5.Prenez soin de vos mains

L’écriture vous amènera à avoir vos mains sous les yeux en permanence, c’est pourquoi il est important de leur accorder de l’attention.

Veillez à avoir des ongles propres, à soigner les petites blessures éventuelles et à les chouchouter.

Les mains sont à l’écrivain ce que l’instrument de musique est au musicien.

Massez-les, mettez de la crème, entretenez vos ongles, ornez-les de décoration, bijou ou tatouages éphémères.

Tout ce que vous voulez, du moment qu’elles vous inspirent, vous ressemblent et reflètent la beauté de votre don d’écriture.

6.Un carnet de réveil

C’est en forgeant qu’on devient forgeron, et c’est en écrivant qu’on devient écrivain.

Le carnet de réveil devrait être déclaré d’utilité publique, et c’est encore plus vrai pour les écrivains en herbe.

Choisissez-le avec soin pour avoir vraiment envie de l’utiliser chaque jour, idéalement au saut du lit et dans une ambiance calme et apaisante.

Programmez une minuterie sur 30 minutes et écrivez tout ce qui vous passe par la tête : vos émotions, vos doutes, vos joies, vos projets, ce que vous allez porter aujourd’hui ou ce que vous allez manger à midi.

Si vous ne savez pas quoi écrire, écrivez que vous ne savez pas quoi écrire.

Hemingway disait lui-même que lorsqu’il était face à une page blanche, il commençait par écrire quelque chose de vrai.

Par exemple: il fait beau, le soleil brille, je bois un thé et j’ai mis mes chaussettes en pilou pilou.

Cela permet de délier votre plume et, un sujet en poussant un autre, vous finirez par écrire plusieurs pages.

7.Une activité relaxante annexe

L’écriture est une passion qui peut vous dévorer de l’intérieur.

Le mental fonctionne à plein régime et, pour certains d’entre nous, il devient compliqué de dompter le flux incessant d’idées, d’émotions et de visions.

Il est très important d’intégrer dans votre vie une activité qui vous ramène au corps afin d’être en mesure de calmer le mental et d’en sortir.

Si vous restez en permanence dans votre tête, vous allez vous noyer et finirez par imploser.

Vous pouvez choisir une activité relaxante douce comme la méditation, le Qi Gong ou encore le yoga, ou quelque chose de plus énergique comme le jogging, la musculation ou les arts martiaux.

Choisissez une activité qui vous plaise vraiment et si vous n’avez jamais essayé ce genre de choses prenez le temps de tester pour savoir si cela vous convient.

Grace à internet on peut s’essayer à tout en quelques clics et gratuitement, fouinez un peu et lancez-vous.

8.De la papeterie inspirante

Votre environnement de vie reflète votre monde intérieur.

Si vous utilisez de la papeterie sans âme ou qui ne vous inspire rien, vous bridez votre talent en devenir.

Prenez le temps de choisir avec soin vos carnets, stylos mais aussi la décoration de votre coin d’écriture et même de votre ordinateur.

Il existe des stickers pour ordinateur portables, des souris joliment décorées et des tas d’accessoires de bureau pour égayez votre environnement.

Veillez toutefois à ne pas trop surcharger votre espace de travail d’écriture car votre cerveau prendra un malin plaisir à vous distraire de vos occupations.

Un joli mug pour vous accompagner lors de vos séances, un plaid tout doux dans lequel vous blottir ou un marque-page original pour vos lectures et vos écrits peut faire toute la différence entre une activité dans laquelle vous aurez envie de persévérer et un hobby que vous laisserez rapidement tomber.

J’espère que cet article vous aura inspiré pour confectionner avec soin votre trousseau d’écrivain !

N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous pour partager vos idées et vos impressions,

A vos crayons, prêt, écrivez !

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre d'obtenir gratuitement votre Concentré de Motivation pour réaliser votre rêve: Devenir écrivain!