A propos

Bonjour !

Je m’appelle Elodie, j’ai 35 ans et à l’heure où j’écris ces lignes je vis à Paris.

Je fais partie de ceux et celles qui ont ce que l’on appelle un don pour l’écriture.

Mes professeurs me l’ont chanté sur tous les tons, mes amis ont exprimé leur enthousiasme sur le sujet depuis toujours et lorsque l’on a besoin d’une lettre de motivation ou d’un courrier officiel dans mon entourage, c’est mon téléphone qui sonne.

Si cela t’évoque des circonstances familières, bienvenue à toi!

Mes toutes premières œuvres enfantines mettaient en scène des femmes journaliste reporter qui parcouraient le monde, des histoires d’aventure en terres lointaines.

A l’adolescence c’est la poésie qui s’est entichée de ma plume, à grands renforts de déclarations incomprises et de textes sombres planqués dans le faux plafond de ma penderie.

Adulte, ce sont les courriers officiels, les rapports et quelques articles de magazine et de blog qui sont venus nourrir ma fascination pour les mots.

Et pourtant

Malgré tout, le parcours n’a pas toujours été facile.

Mon premier grand échec fût précoce et dans le cadre scolaire.

Ma professeur de français au collège décida de me mettre un zéro pointé à l’exercice consistant à résumer un livre de notre choix.

Son commentaire : « Elodie, l’exercice consistait à faire toi-même le résumé de ce livre, pas à recopier bêtement le texte au dos de celui-ci. »

J’ai eu beau m’offusquer et crier au scandale, personne ne m’a cru.

Plus tard, c’est sur mon lieu de travail que ma plume a eu du mal à trouver sa place.

Je présentais des courriers qui passaient pour des modèles débusqués sur Internet ou dans un livre spécialisé et on me demandait de m’en inspirer pour rédiger « quelque chose du même goût si vous vous en sentez la capacité. »

Ouch.

La cerise sur le gâteau restera un commentaire de texte rédigé dans le cadre de l’étude d’une œuvre littéraire, lorsque j’ai décidé d’aller passer mon BAC à l’âge de 32 ans, et qui a fait l’objet de toutes les suspicions.

Notons qu’une fois les suspicions levées, mes camarades sont venus me demander de l’aide pour rédiger un courrier officiel de revendications à la direction de la faculté.

La boucle est bouclée.

Tenter ma chance

Face à ces différentes expériences et à la pression de mon entourage, je décidais alors de tenter ma chance et d’offrir à cette compétence d’écriture d’autres horizons avec les concours littéraires.

Sans succès.

Je m’attelais alors à la rédaction de mon premier roman, puis d’un second et d’un énième, que j’abandonnais tous au bout de quelques mois faute de cadre et de méthode.

Et c’est là que j’ai compris.

Ma plume était suspecte aux yeux de bons nombre de personnes, mais pas encore assez affûtée pour gagner le respect de ceux qui savaient eux aussi la manier.

Je prenais du plaisir à écrire mais le métier d’écrivain allait bien au-delà d’un simple passe-temps.

Il me fallait apprendre, expérimenter, chercher et surtout…M’amuser.

Car une passion devenue une obligation est un aller simple pour la mort de la petite flamme qui m’anime.

Rédiger m’amuse.

C’est une activité agréable qui se marie en plus très bien avec mon penchant pour le papier et les crayons que je collectionne joyeusement.

Mon Royaume pour un carnet et un stylo.

Un rêve revenu du passé

Et si je transformais ce don d’écriture en véritable talent ?

Car, comme le disait si bien Brassens :

« Un don sans travail n’est rien d’autre qu’une sale manie. »

Le monde de l’écriture est impitoyable et je ne veux pas me bercer d’illusions : hors de questions de brûler mes navires et de m’enfermer dans une cabane d’écrivain pendant six mois dans l’espoir de pondre un chef d’œuvre.

Cela étant, je ne veux pas non plus me reposer sur mes lauriers et gâcher ce cadeau qui m’a été fait.

Naissance du blog « Il était une citation »

L’écriture est un chemin solitaire et c’est peut-être le seul point noir que je peux lui trouver.

Avec le blog, j’aspire à trouver et réunir les personnes qui ont elles aussi hérité et nourri ce fameux don pour l’écriture depuis l’enfance et qui souhaitent le transformer en talent.

Partir de ce cadeau, approfondir la pratique et peut-être un jour nous aussi donner vie à une citation reconnue.

Les objectifs du blog sont :

  • Approfondir les connaissances et la pratique de l’écriture au travers d’exercices ludiques et de conseils avisés
  • Explorer les différentes manières d’écrire, les styles et les procédés
  • Nous entraîner pour, un jour prochain, gagner un concours ou même publier un premier roman

Au plaisir d’exercer ma plume avec vous !

Elodie

Vous êtes libre d'obtenir gratuitement votre Concentré de Motivation pour réaliser votre rêve: Devenir écrivain!