écrire un livre
Coin de l'écrivain

Ecrire un livre: chapitres, organisation et objectifs

J’ai dédié ma troisième séance d’écriture à la planification de mon roman. En effet, écrire un livre requiert une certaine organisation et, comme tout projet, de se fixer des objectifs à atteindre.

Je vous ai raconté mes deux premières séances d’écriture ici. Cette fois, l’objectif du jour était de définir où je vais exactement avec toutes ces idées et ma structure à présent établie.

Après réflexion, j’ai décidé de commencer par le début de mon histoire. J’hésitais en effet sur ce point après avoir travaillé sur la structure globale de mon roman. Je m’étais retrouvée face à quatre enchaînements complets, avec autant d’apogées et d’interventions divines.

Cependant, mon ambition est d’écrire un livre, pas un monstre indigeste que personne ne voudra lire. Mon premier roman racontera le début de cette histoire, tout simplement.

J’imagine que les auteurs expérimentés n’ont pas ce genre de questionnements. Pour le moment, je n’ai pas accès à cette facilité. Mais heureusement, j’ai à ma disposition une compétence qui va pouvoir me servir: l’organisation.

Je suis une malade de l’organisation, des plannings et des tableaux Excel. Je n’ai pas dit que je suivais à la lettre tous ces plans (c’est sans doute là ma plus grosse faiblesse), mais j’ai le mérite de savoir comment devenir pragmatique quand il faut.

Découper l’histoire en chapitres

J’ai repris la structure de mon histoire pour l’envisager comme un film. Cela n’a pas été difficile car j’ai décidé d’écrire un livre en m’appuyant sur des structures scénaristiques reconnues.

La première question que je me suis posée a été la suivante: “Qu’est ce que je verrais à l’écran si mon livre devait prendre vie?”

D’abord une introduction, pour poser les bases et le contexte. Voici donc mon prologue. Ensuite, la situation de départ. Qu’est ce que je raconte exactement? Voici le premier chapitre.

Et ensuite? Chapitre 2. etc. etc.

Tout cela n’aurait pas été possible sans avoir d’abord eu recours à la structure du récit. Si vous aussi vous vous lancez dans la grande aventure de l’écriture d’un livre, je vous recommande de passer par cette étape primordiale. Si j’avais su tout ça plus tôt, mes tiroirs ne renfermeraient sans doute pas autant de textes inachevés.

J’ai continué à élaborer mes chapitres au fur et à mesure de la relecture de mon plan jusqu’à la fin, au moment de la chute.

Bilan: 19 chapitres et un prologue.

Les objectifs d’écriture

Je sais d’avance que certains chapitres seront avides de détails. Mais je ne veux pas me retrouver avec un gros chapitres de 50 pages au beau milieu de l’action, encadré par d’autres de seulement quelques lignes.

Je voudrais une certaine régularité dans la lecture. D’abord parce que, en tant que lectrice, j’ai horreur de devoir refermer un livre au milieu d’un chapitre.

Quand je commence à lire une oeuvre, j’aime bien savoir combien de temps je vais y passer. Le soir à la lumière de ma lampe de chevet, je veux pouvoir dire à mon homme “encore cinq minutes de lumière” et que ce soit effectivement cinq minutes.

Je suis pour la paix des ménages. Alors il me semblait évident de devoir me fixer des objectifs en terme de longueur pour écrire un livre.

Quelle longueur pour un premier roman?

Cela dépend à priori de votre style. On compte en nombre de mots et non pas en nombre de pages.

Pour vous donner une idée, un livre est considéré comme un roman à partir de 40 000 mots.

Pour les œuvres de fiction pour adultes, comptez 80 000 à plus de 110 000 mots, soit plus de 300 pages une fois imprimé. Je vous invite à consulter cet article du blog “A propos d’écriture” de Marie-Adrienne qui vous en apprendra plus sur le sujet.

Pour ma part, j’ai choisi de viser 60 000 mots pour mon premier roman. D’abord parce que cela m’obligera à rester concise, toutes proportions gardées, et de ne pas empiéter sur les prochains tomes.

Ensuite parce que cela représente environ 250 pages et que je trouve ça pas mal. Alors oui, il faut y aller à l’instinct parfois! Je vous donne mon ressentis sur la question, chacun est libre de choisir le format qui lui plait.

En revanche, sachez que si vous aspirez à vous faire publier en maison d’édition pour votre premier roman, débarquer avec un pavé ne sera pas forcément à votre avantage. Déjà parce que la maison d’édition va devoir faire un gros boulot de lecture et que, comme vous n’êtes pas connu, ils prennent le risque de perdre leur temps.

Ensuite, gardez à l’esprit que les coûts d’impression sont bien réels, ainsi que les coûts de transport. Plus un livre est gros, plus il coûte cher à produire et à être diffusé. Cette remarque est valable à la fois si vous vous faites éditer en maison d’édition, et encore plus si vous envisagez l’auto-édition.

Pragmatique.

Mon planning d’écriture

Maintenant que je sais combien de mots je veux écrire, il me suffit de diviser par le nombre de chapitres établis lors de mon découpage.

60 000 mots, divisé par 19 chapitres + 1 prologue, nous arrivons à 3000 tout pile.

Mes chapitres devront donc faire, en moyenne, 3000 mots chacun.

Concrètement, ça veut dire quoi?

Cela me permet de savoir en combien de temps je vais pouvoir terminer l’écriture de mon premier jet.

3000 mots par séance d’écriture me semble, pour le moment, envisageable. A raison de 5 séances d’écriture par semaine, cela devrait donc me prendre un mois.

Cette perspective rend la tâche beaucoup plus accessible. Le fait de savoir où je dois aller en terme de productivité donne un coup de pouce non négligeable à ma motivation. Pour le moment, ma motivation va bien. Mais je redoute le matin où elle va me tirer une tronche de six pieds de long devant un écran désespérément vide.

Evidemment, il ne faut quand même pas oublier le plaisir d’écrire! Ce n’est pas une usine que j’ai l’ambition de construire, mais un univers de fiction envoûtant. Je compte bien prendre mon pied à lui donner vie et je peux vous dire que la vapeur commence à me sortir par les oreilles. Je suis impatiente de m’y mettre.

Suis-je prête à me lancer?

J’avais bon espoir de pouvoir user mes bouts de doigts dès aujourd’hui…Mais j’en avais oublié quelques éléments essentiels.

Non, je ne suis pas prête à commencer l’écriture. C’est hyper frustrant, mais je veux faire les choses bien. La vache, pour quelqu’un d’aussi peu porté sur la patience que moi, je vous jure que c’est le bout du monde.

Il me manque trois éléments:

  • Les fiches personnages
  • Les fiches de lieux
  • Commencer dès à présent mon plan marketing

En effet, je suis de plus en plus convaincue que mon premier roman sera auto-édité. Et c’est Jérôme du blog “Ecrire et être lu” qui va m’aider, au travers de ses excellents conseils et de son retour d’expérience, à faire aussi les choses bien dans ce domaine.

Je vous suggère de vous rendre sur son blog en cliquant ici pour vous procurer gratuitement son Ebook: “Plan marketing pour l’auteur”. Vous y trouverez un plan de bataille détaillé.

Pourquoi maintenant? Parce que vous l’ignorez peut-être, comme moi avant de lire ce précieux document, mais votre plan marketing s’amorce 12 mois avant la sortie de votre livre. Même si vous n’avez pas encore écrit une seule ligne de votre roman, il faut commencer à y penser dès aujourd’hui.

Ensuite, je vous suggère de vous procurer “le kit de démarrage de l’écrivain” sur le blog de Martin, Narration et Caféine. Vous y trouverez des récapitulatifs de structures qui fonctionnent, fiche personnage et fiche lieu à compléter. De quoi vous lancer proprement, en plus des articles suivants que vous trouverez sur Il était une citation:

C’est à vous!

Avez-vous découpé votre roman en chapitres pour en tirer un planning d’écriture?

Partagez vos techniques d’organisation d’écrivain en commentaire!

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 34
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre d'obtenir gratuitement votre Concentré de Motivation pour réaliser votre rêve: Devenir écrivain!