avoir des idées
Coin de l'écrivain

Expérience d’écriture: comment le plan peut vous aider à avoir des idées.

Il y a encore deux jours, mon roman était éparpillé dans des carnets, des bouts de papiers, des notes dans mon téléphone et des fichiers sur mon disque dur. La première grande étape que j’ai voulu franchir a été de mettre un peu d’ordre. Je n’étais pas partie pour avoir des idées nouvelles, mais pour structurer celles déjà notées. Et pourtant, je me suis rendue compte que l’un n’allait pas sans l’autre.

Première séance d’écriture

Il faut bien commencer quelque part. J’ai relu toutes les notes que j’avais prises. Ensuite, j’ai fermé mon ordinateur, mis mon téléphone en mode avion et ouvert la première page de mon nouveau carnet flambant neuf.

Sur la page de garde, le titre provisoire. Juste en dessous, quelques mots pour poser les grandes lignes. L’objectif: résumer mon roman.

J’ai regroupé toutes les idées que j’avais eu dans les dernières semaines, en essayant de les faire s’enchaîner dans une certaine logique.

Au fur et à mesure, je me suis rendu compte que certains éléments ne s’enchaînaient pas bien. Il manquait des étapes et des événements pour me permettre d’apporter de la cohérence.

Le fait de vouloir structurer mon roman m’a donc amené à devoir avoir des idées nouvelles.

A la fin de ma première séance d’écriture, j’avais une histoire qui tenait debout. Seulement je me rendais déjà bien compte d’une chose: elle était vraiment dense. Je ne m’attendais pas à ça!

Le fait d’avoir des idées pour venir enrichir le contexte et les éléments clés avait transformé mon histoire en monstre.

Comme je n’ai pas l’intention de me laisse bouffer toute crue par le projet, j’ai refermé le carnet pour maintenir la bête en cage. Demain, je reviendrai pour l’apprivoiser. Il faut que je lui laisse le temps de se calmer.

Deuxième séance d’écriture

Objectif de cette séance: apporter de la structure à la structure.

Finalement hier, je n’ai pas vraiment travaillé cette structure. J’ai plutôt pris le temps d’ajouter quelques os et un peu de chair au squelette. Maintenant, il faut que j’apprenne à l’ossature à marcher.

Je ne connais qu’une seule structure complète pour le moment: celle enseignée par Bernard Werber dans son atelier d’écriture. Je vous en avais parlé dans cet article.

Et Campbell, me direz-vous? Trop tôt, jeune padawan. Je n’ai fait qu’effleurer la surface de cette théorie complexe et je ne me sens pas encore à la hauteur pour me l’approprier et l’utiliser.

Je vais continuer à étudier “le héros au mille et un visages” bien sûr, cela me permettra de l’utiliser plus tard dans mon processus d’écriture.

Comment je vais procéder?

Voici mon idée. D’abord venir à bout du premier jet en utilisant la structure suivante:

  1. Situation de départ
  2. Héro
  3. Adversité
  4. Méchant
  5. Initiation
  6. Épreuves
  7. Quête
  8. Climax
  9. Deus Ex Machina
  10. Chute

Ensuite, passer le premier jet à la moulinette Campbell pour lui donner de la profondeur.

Pour finir, appliquer la recette magique de Stephen King en enlevant 10% pour avoir la version finale.

Lors de ma seconde séance d’écriture, j’ai repris mon histoire depuis le début pour identifier toutes les chutes possibles et les climax.

Cela m’a permis de découper l’histoire en plusieurs parties et de me rendre compte que j’avais…Quatre histoires en une! Surprise!

Une fois les limites définies, j’ai pu remplir les autres sections de la structure. Encore une fois, cela m’a permis d’avoir des idées supplémentaires et de continuer à peaufiner la cohérence globale.

Bilan actuel et nouvelles questions

Alors quoi faire avec ça?

Est-ce que je pars sur l’écriture de quatre livres? Dans ce cas, lequel écrire en premier? Le début de l’histoire? Le deuxième directement pour me laisser la possibilité de faire une suite sous la forme d’un retour dans le passé?

Est ce que je me lance dans un format série comme celui proposé sur Rocambole par exemple?

Est ce que je fais un seul livre hyper rythmé avec une succession de structures complètes à l’intérieur?

C’est sur cette réflexion que ma seconde session d’écriture s’est terminée.

On n’est pas sorti du sable!

Qu’en pensez-vous?

J’aimerais avoir votre avis sur la question! Qu’en pensez-vous?

En tant que lecteur, qu’est ce qui vous inspire le plus? Une histoire logique en plusieurs tomes? Une série à lire? Un gros roman avec plusieurs histoires dedans?

Laissez-moi un commentaire ci-dessous et n’hésitez pas à partager vos idées!

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 53
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre d'obtenir gratuitement votre Concentré de Motivation pour réaliser votre rêve: Devenir écrivain!